MISSION AU
BURKINA FASO 2021


Mission au Burkina Faso du 16 au 26 octobre 2021
Avec Isabelle Péchart et Camille Lowson-Body

Cette mission en appui de l’ONG ASECD (Association de soutien aux enfants en circonstances difficiles) s’est déroulée du 16 au 26 octobre 2021.

Objectifs de la Mission :

  •  Aider les porteurs de projets (Entreprise ou ONG ) au travers d’une formation d’initiation à la gestion et la comptabilité sur 4 jours.
  • Redynamiser l’association des professeurs de gestion du Lycée Professionnel Maurice Yameogo
  • Mettre en place des procédures comptables à l’association SUNOOGO (association d’aide aux femmes)
  • Visiter nos contacts et amis historiques
  • Créer de nouveaux contacts pour développer de nouvelles missions
  • Offrir nos machines à coudre à des jeunes filles en formation couture dans le besoin.

Les intervenants pour encadrer cette formation :

  •  Isabelle PECHART, Expert-comptable,
  • Camille LAWSON-BODY, Expert-comptable
  • Clément Ouédraogo, Président de ASECD qui nous a mis à disposition une salle de formation et à sélectionner les participants
  • Dalila Zerrak, présidente de l’ONG deuxième souffle, qui nous a organisé nos visites et trouvé un lieu de séjour.

Nous sommes arrivés à Ougadougou le samedi soir chargé de nos machines à coudre, heureusement nous n’avons pas eu de problème en douane. Dalila nous attendait pour nous déposer à notre lieu de séjour. Le dimanche nous avons travaillé sur notre formation.

Lundi :

Très tôt, nous avons rejoint Clément Ouédraogo à l’école de Kouritenga où une salle de formation nous avait été mise à disposition.
Les participants sont arrivés vers 8 heures, notre public (de 14 personnes) était composé de porteurs de projets associatifs et privés.
Nous avons pu démarrer notre première formation basée sur l’échange des participants tout en bénéficiant de l’accueil de l’ASECD ( café, gâteau…) www.asecd.org

Mardi :

Notre formation a continué en prenant compte des cas concrets de chacun et en évoquant l’organisation comptable et le système minimal de Trésorerie.
En fin de journée, nous avons offert les machines à coudre à des jeunes filles en formation couture.

Mercredi :

Mercredi était notre jour de repos , nous en avons profité pour rencontrer nos partenaires historiques : Monsieur Halidou Ouédraogo, président de l’association des professeurs de gestion. Monsieur Antoine Bere, ancien directeur général de l’enseignement technique. Nous avons pu discuté des bienfaits de nos précédentes missions et notamment de l’utilisation du livre co-écrit par ECSF et l’association des professeurs sur le SYCHOADA et dont l’impression a été financé par ECSF. Et nous nous sommes engagés à poursuivre nos actions avec un Tome 2 ,

Jeudi :

Nous avons continué nos formations sous forme de réflexion sur chaque porteur de projet qui souhaitait mettre en avant son idée, les échanges étaient fructueux et riches.
Après notre formation, nous sommes partis rendre visite à l’association SUNOOGO, la présidente souhaitait que nous puissions l’aider à mettre en place des outils de gestion et des procédures internes.
Après avoir échangé et compris leur fonctionnement et organisation, nous avons pu proposer des outils simples et des procédures internes adaptées.

Vendredi :

La formation s’est terminée avec un tour de table et une remise de certificat, le commentaire le plus flatteur est venu d’un participant qui avait eu un diplôme en comptabilité gestion et qui a conclu en précisant qu’il avait plus appris lors de cette formation qu’en 2 ans de formation universitaire. ( c’était peut-être un peu exagéré !)
La formation par son coté pragmatique a été apprécié à l’unanimité ce qui nous a permis de terminer heureux du travail accompli.

Samedi :

Dalila nous a emmené prendre conscience des conditions de travail des familles à la carrière de Pissy, sur place les hommes, femmes et enfants travaillent dans des conditions d’hygiène et de sécurité déplorable. Ils cassent des pierres à main nues toute la journée avec de la poussière, de la fumée de pneus, des risques de chutes …
L’association cherche le moyen de faire venir un infirmier périodiquement sur place pour soigner ces personnes.

Dimanche :

Nous avons profité de notre dimanche pour nous reposer et trouver un peu de fraicheur dans la forêt de Ouaga.

Lundi :

Clément nous a emmené ce matin dans les quartiers des Non-lotis , en périphérie de Ouaga, ou les populations pauvres s’installent dans des abris de fortune sans eau ni électricité ni assainissement.
Il nous a montré l’école construite avec ses 3 bâtiments et 6 classes, nous avons pu discuter avec les instituteurs.
La scolarité de ces enfants est financée par des parrains en France via l’association deuxième souffle ;
Si vous souhaitez participez et parrainez comme nous des enfants, N’hésitez pas à vous rendre sur le site www.deuxiemesouffle.org , nous avons pu apprécier leur immense travail.
Et l’école recherche un financement pour un nouveau forage qui permettrait d’avoir accès à l’eau à proximité de l’école.
Puis nous nous sommes rendus à Koubri, situé à 15 km de Ouaga , l’associations ASECD a créée là bas, un institut de formation agricole et BTP pour les enfants des rues.
Une vingtaine de jeunes adolescents qui vivaient dans les rues de Ouaga sont logés, nourris et formés à des métiers agricoles et BTP.
Malheureusement, en début d’été L’institut avait subi une tornade et le bâtiment principal était en cours de reconstruction par les jeunes apprentis.
Le travail sur place de plantation, d’élevage, de construction est considérable.
Il manque là aussi un forage pour augmenter l’arrosage des plantations.

Mardi :

Pour notre dernier jour, nous avons rendu visite à La Fabrique incubateur entièrement dédié à l’accompagnement d’entreprises sociales et responsables en Afrique de l’Ouest.
Nous étions en relation depuis plusieurs jours, et nous avons discuté sur des projets bénévoles commun pour favoriser le développement de porteur de projets.

Nous avons pris date avec tous nos partenaires sur place pour un retour prochain et une continuation de nos missions sur le Burkina-Faso

Un grand merci à tous nos partenaires sur place pour leur engagement.

Menu