MISSION 2017
AU NIGER


MISSION RÉALISÉE PAR PHILIPPE DURANTHON - JUILLET ET DÉCEMBRE 2017

Notre correspondant sur place est l’Association pour la Promotion de la Comptabilité au Niger (APCN) représentée par Nouhou TARI, Mohamadou AMADOU et Harouna SEIBOU-GARBA

Une bonne nouvelle, très attendue… En début d’année 2017, le 26 janvier à Brazzaville, en République Démocratique du Congo, le conseil des ministres de l’OHADA a adopté l’Acte Uniforme relatif au Droit Comptable et à l’Information Financière (AUDCIF) ainsi que le Système Comptable pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique révisé communément appelé SYSCOHADA révisé.

L’APCN ainsi que les enseignants ont demandé que les missions soient consacrées à la présentation et à l’analyse de cet AUDCIF et du SYSCOHADA.

ATELIERS AUPRÈS DES ENSEIGNANTS

Le programme décidé collégialement est le suivant :

JUILLET 2017

Module 1 : Le cadre conceptuel et les états financiers développés par l’OHADA
Thèmes : Présentation du cadre conceptuel, des principes comptables et des états financiers SYSCOHADA.

Module 2 : Opérations courantes
Thèmes : Présentation de la nomenclature des comptes des opérations courantes, des opérations de clôture, des composants, des règles de valorisation et des écritures.

Module 3 : Opérations et problèmes spécifiques
Thèmes : Présentation et traitements comptables d’opérations spécifiques. Opérations et problèmes spécifiques.

DÉCEMBRE 2017

Module 4 : Opérations et problèmes spécifiques
Thèmes : Présentation et traitements comptables d’opérations spécifiques. Opérations et problèmes spécifiques (suite et fin).

Module 5 : Les états financiers
Thèmes : Présentation des états financiers, bilan, compte de résultat, tableau des flux de trésorerie, notes annexe. Mise à disposition d’un jeu complet d’états.

Module 6 : Zoom sur le tableau des flux de trésorerie
Thèmes : Présentation et élaboration du TFT.

Le programme a été traité sur deux fois cinq jours à concurrence de six heures par jour. L’ensemble du programme prévu a été traité, les opérations courantes et spécifiques ont donné lieu à de vifs débats ! Il en ressort :

  • La nécessité d’harmoniser certains points de techniques comptables,
  • Le besoin d’inviter le ministère de l’enseignement technique à communiquer les modalités d’application, auprès des enseignants, du SYSCOHADA révisé dans les différents programmes et examens,
  • La nécessité, lors des prochaines missions, d’une journée minimum dédiée à des ateliers ayant trait à la fiscalité courante et la législation sociale. L’Ordre Nigérien (ONECCA) pourrait nommer un représentant sur les sujets,
  • Le besoin d’incorporer des enseignants volontaires dans l’équipe d’animation.

Etant nécessaire et important d’associer le Ministère de l’enseignement technique du Niger, après différents contacts sur place lors des missions, un projet de convention a été envoyée, nous sommes dans l’attente d’un retour.

CONFÉRENCES AUPRÈS DES ÉTUDIANTS ET ÉLÈVES

Les trois conférences ont été bien accueillies, l’expérience nous parait une réussite. Nous pourrions lors des prochaines missions renouveler l’expérience, mais en favorisant, dans la mesure du possible, les établissements de l’intérieur du pays. Nous avons réuni sur les séances entre 150 à 200 d’étudiants et élèves. Lors de ces conférences nous avons présenté l’OHADA, l’AUDCIF et les principales modifications apportées au SYSCOHADA.

RÉUNION AVEC LES ARTISANTS

J’ai été étonné du nombre d’artisans présents, et pourtant il avait été volontairement limité. J’ai beaucoup apprécié cette première prise de contact. Les présents ont tous déclaré être très intéressés par la proposition d’ateliers sur « la gestion au quotidien de l’activité artisanale ». Les perspectives me paraissent très intéressantes, nous pourrions envisager d’animer des ateliers dans la journée, comme ceux auprès des enseignants, sur environ quatre à cinq jours. Une équipe de deux experts volontaires serait spécialement dédiée à cet effet. Une convention avec le Ministère du tourisme et de l’artisanat du Niger est en cours de signature.
Une équipe de 5 volontaires ECSF a été créée pour la rédaction des supports d’animation et la réalisation d’outils pratiques à remettre aux artisans.

– Une réunion avec deux représentants de l’ONECCA Niger : Messieurs Hama HAMADOU, Moussa OUMAROU et Harouna :

La réunion s’est déroulée dans les locaux de l’ONECCA dans une ambiance agréable et confraternelle, j’ai présenté les actions d’ECSF et précisé que nos échanges se réalisent exclusivement au profit de personnes n’ayant pas les moyens financiers d’accéder au savoir comptable. J’ai proposé que l’ONECCA soit associé à nos actions en animant, par exemple, une journée sur la fiscalité courante lors de la prochaine tenue des ateliers.

– Une Réunion de travail avec le groupe GRAC Niger (Groupe de Réflexions et d’Actions pour la Comptabilité) s’est tenue le dimanche en juillet et sur deux jours en décembre :

L’équipe, comprenant six enseignants très motivés, surtout les plus jeunes. Nous avons convenu qu’ils nous enverraient les fiches de cours au fur et mesure de leur élaboration, ainsi que des applications associées, concernant l’enseignement de la comptabilité générale. Certains vont, aussi, sélectionner des sujets d’examens représentatifs et rédiger un corrigé très pédagogique. Les documents ainsi rédigés seront mis à la disposition de l’ensemble des enseignants sur le site d’ECSF : SYSCOHADA – ECSF.

II pourrait être envisagé, par l’APCN, la création d’une revue nigérienne de comptabilité, l’application du SYSCOHADA révisé est propice à cette création.

Je souhaite remercier toute l’équipe du cabinet FCA notamment Harouna par sa présence permanente à nos côtés et bien sûr Nouhou Tari sans qui rien ne serait possible.

Ensemble, on peut faire de grandes et belles choses…

Menu